Salut à Toi, à Elle, à Lui, à Eux ...

 

Un petit blog pour vous impliquer dans nos périples autour du monde, avec l'espoir renouvelé de rencontrer, partager, aider, se faire plaisir aussi, pour Aimer toujours...  

* * *

"Peut-être avons-nous peur d'être moins que ce que nous pensons être, alors qu'en réalité nous sommes bien plus... 
On ne peut arrêter les vagues, mais on peut apprendre à surfer." 
[Jon Kabat-Zinn]

 

FIN DE L ASSOCIATION

mais pas la fin du Monde...

 

Nous avons la joie de vous annoncer l'abrogation officielle de l'association Humani'Surf ! (mais on continuera les mêmes actions, et on tiendra toujours un peu ce blog..)

Pourquoi la joie? Pour plusieurs raisons:

 

- Car nous avons atteind nos objectifs avec 5 missions accomplies: (et ce n'est pas rien)

1) Mission Maroc : intervention quotidienne dans 1 orphelinat (association Basma) et auprès des enfants de la rue (association Almichkat), Ouarzazate + Oasis de Fint.

 

2) Mission Mauritanie : apport de matériel de sport, scolaire et ludique, à l'association Adaph qui s'occupe des personnes handicapés.

      

3) Mission sourires : récolter un maximum de sourire en une journée, un jour par an fixé à la date du 5 aout .

4) Mission Calédonie : aide auprès de l'association Bwara tortues marines, pour la protection des tortues, la prévention, la reforestation.

 

5) Mission Nicaragua : intervention dans l'orphelinat Juan Pablo II Managua, apport d'affaires pour bébés, protection des tortues et nettoyage des plages sur la cote ouest.

  

- Car il s'avère difficile de s'impliquer pleinement dans une action, tout en ayant les responsabilités relatives à ce genre d'association. Tout comme il est casi impossible de profitter pleinement des gens, activités et paysages, avec un cahier et un crayon à la main... Agir ou gérer, Voyager ou écrire, il faut choisir!

- Car nous continuerons toujours à aider, apporter du matériel scolaire et médical, intervenir dans les orphelinats et autres associations locales. Et à nous faire plaisir, sans pression!

Un immense Merci , encore une fois, à tous ceux qui nous ont soutenu, d'une manière ou d'une autre !!!

 

Le Nicaragua

(en cours)

De Retour !

 

Voilà le Grrrrand retour, on l'attendait tous : celui des dernières news, des prochaines missions,

et le retour sur le continent bien sûr !

* * * * *

Alors après 6 mois de silence, oui tout va bien ! Après 1 an en Kanaky, 1 mois en Australie, quelques petites îles paradisiaques, et un passage trop bref aux Vanuatu, quel état d'esprit? Un léger choc climatique et une réaclimatation aux us et coutumes françaises, franchement difficile (vouvoiement, paperasses dingues, chaussures et pulls, mines grises et plaintives), mais la joie de retrouver les copains et les vagues bretonnes!!! Des bébés ont poussés de tous les côtés, des couples se sonf fait, d'autres défaits, les paysages inchangés... Bref la Bretagne presque 1 an et demi après, c'est toujours plein de charmes!

Nos projets? Une prochaine mission au Nicaragua, à la rencontre des locaux, des vagues et des paysages... Les matinés seront consacrées à l'orphelinat de Managua, sous réserve d'avoir l'accord du directeur d'ici là, et le reste de la journée au surf et à la découverte de la région.

Vous aurez bientôt plus de nouvelles, et les photos + micro récit de notre escapade aux Vanuatu, au pied du volcan de Tanna!

A très vite les z'amis!

Humani'Surf vous présente :

La Nouvelle Calédonie

 
 

La Nouvelle Calédonie, 

C'est un peu l'insouciance de l'Afrique mêlée aux épices asiatiques, 

 

C'est arriver de l'autre côté de la terre et y poser ses affaires, 

      

C'est les cagous, les tricots rayés, les baleines les tortues et les araignées, 

   

C'est la gentillesse des caissières, et les dreadlocks des entrepreneurs, C'est se lever tôt pour profiter, et se recoucher, 

C'est le niaouli, la coco, et les pétroglyphes, C'est les coutumes, le bougna, et la musique, partout, 

  

C'est l'odeur du cannabis et des chiens crevés dans les fossés, C'est les farés, et toutes ces soirées, 

  

C'est traverser la quatre voies pieds nus, les yeux fermés, C'est arriver en retard, travailler peu, finir tôt, 

C'est le sourire des Wallisiennes, et leurs 110 kilos, C'est le corail qui doit être préservé, 

C'est le combat des Kanaks pour leur liberté, et celui des z'oreilles pour être acceptés, 

C'est aussi mon combat : celui de vivre sans un enfant, et tous les calins quand il revient, 

 

C'est l'eau turquoise aux pieds des montagnes décapitées, C'est la plongée, l'ecalade, le sup' et la randonnée, les passes pour surfer,

 C'est les autres, qui te racontent leur Calédonie, les voisins et leurs conflits, C'est profiter sans compter, ni le temps, encore moins l'argent, 

C'est faire cent projets, et n'en réaliser que cinq, 

    

C'est partir en weekend sur les îlots abandonnés, C'est les magasins fermés, les commerçants fatigués, C'est patienter trente minutes devant les SAV, que la série télé soit terminée, 

  

C'est la main levée quand tu conduits et les routes défoncées, C'est partir et réaliser que tu ne pourras plus revenir 

C'est enfin, tous les verts du Monde sur une même palette, et tous les bleus autour, la terre rouge au Sud, et des Humains multicolorés ... 

     

Un joli trésor, un petit paradis, on n'est pas mal en kanaky ...

Humani'Surf propose :

la journée du Sourire!

MARDI 5 AOUT

(envoyez-nous les photos de  vos plus beaux sourires à : jesskolo@yahoo.fr, qui seront diffusés sur le site ensuite ! )

Parce que faire la gueule, c'est facile mais ça ne sert à rien, on vous propose une journée entière dédiée au sourire! Pas compliqué, il vous suffira de faire le plus de sourires possibles, au plus de gens croisés lors de votre journée habituelle. 

Faisons de cette journée la plus belle journée possible, en espérant qu'elle rayonne sur les autres jours et contamine les personnes qui nous entourent. Ce ne sera, comme d'habitude, qu'une goutte d'eau dans l'Océan, mais quel Océan peut se créer sans la première?

Challenge plutôt sympa, le sourire étant contagieux à la fois sur les autres et sur vous-mêmes, la bonne humeur générale terminera probablement votre soirée! ou pas... (dans ce cas, consolez-vous en vous disant que vous aurez fait travailler vos zigomatiques). Quoi qu'il en soit, offrons à notre année une journée sourire, pour le plus grand bien de tous. Alors, amis Humanisurfois, souriez, et faites tourner l'info!

Nos aventures en famille:

 

Nous avons mis ci-dessous nos plus beaux périples en famille, afin de montrer à tous que d'avoir des enfants, permet toujours les voyages, les rêves, les rencontres et les échanges. Bref, afin d'exprimer l'idée que nos enfants ne sont pas un frein à l'épanouissement de tous, à l'ouverture sur l'Autre. Bien au contraire... Ils façonnent nos rêves, nous transportent, nous envolent dans leur univers, pour nous faire éclore avec plus de coeur encore...

 

Le Maroc

(avril 2013 + Octobre 2013)

Notre trajet sur: (en cours) 

Avril 2013:

Arrivés à l'aéroport d'Agadir au beau milieu de la nuit, nous sommes partis en quête d'une plage assez isolée sur laquelle nous pourrions dormir tranquilles. "Tranquille" c'est un bien grand mot: réveillés sans ménagement par les Sbires du Roi, nous avions squatté toute la nuit sur sa plage privée sans le savoir...

 

On part rejoindre le petit village de Tan-Tan près de la Mauritanie, après des heures de marche sous un soleil de plomb, et toute habillée pour ma part (culture oblige....), avec pour seule consolation de ne pas risquer le moindre coup de soleil!

 

APrès 8h dans un bus improbable qui faillit nous oublier au milieu du désert lors de la pause-pipi... Enfin, Tan-Tan plage: et une jolie jeune femme vient à nous et nous propose de nous héberger chez sa mère... ce que nous acceptons avec grand plaisir! Présentation de toute la famille, chaleur garantie... Au menu du soir, un énorme bare en mode tajine, un régal. Et une nuit agitée avec l'appel à la prière vers 4h du matin, que nous avons d'abord pris pour une manifestation improvisée dans la rue, hum...

 

Nous avons continué plus au Sud, en stop (avec bcp de succès) pour atteindre un Oued (sorte de point d'eau) magnifique et complètement désert, auprès duquel nous avons dormi. Une vision extrêmement étrange s'est imposée à moi lors de cette nuit, et j'eu bien du mal à me rendormir!

 

Le lendemain, nous sommes remontés, toujours à l'aide du pouce, tant bien que mal jusqu'à Agadir. Bus, taxi, marche, bus, re-marche: enfin Taghazout!

Une bande de surfeurs nous accueillent et nous font partager leur quotidien durant 2 jours et 2 nuits, avec les spots qui marchent, et les choses à voir. 

 

Nous déconvrons émerveillés le Paradis, à à peine 1h de là dans la montagne. Des cascades et un paysage à couper le souffle. L'eau turquoise et chaude, les palmiers immenses et d'un vert transcendant, des rochers chauds qui n'attendaient que nous... enfin, je pus exposer mon  corps au soleil, cachée entre 2 falaises, quel plaisir retrouvé! Les femmes Marocaines se baignaient, quand à elles, tout habillées, certaines même en burka (voile intégral). 

 

Nous avons trouvé, auprès de ce peuple voisin, une ouverture d'esprit sans égale, et une tolérence religieuse et culturelle qu'il nous faudrait prendre comme exemple. Pour conclure: les Marocains - de tout âge - que nous avons rencontré dans tout le pays, du Nord au Sud, sont génreux, sincères. Des gens simples, emplis de compassion, parfois certes illusionnés par les médias occidentaux sur l'attrait de notre monde, mais bel et bien des gens véritables.  Merci à eux!

 

Octobre 2013:

Retour avec Noha, cette fois! Et découverte d' autres régions, d'autres habitants...  (en cours)

 

Alpes - Italie - Slovénie!

(été 2013)

 

Armés de bonne humeur et d'un peu de folie (bon d'accord, de "beaucoup"), nous voilà partis avec les enfants sur les routes en direction de la Croatie... que nous n'avons jamais vue celà dit! Un périple qui nous en fit voir de toutes les couleurs, mais qui nous rapprocha tous énormément! Entre les foux-rire, les rencontres, les discussions philo-métaphysiques, les petites bêtes et les plus grosses, le récit de nos aventures dans l'oeuvre :